LA BASE DES PATRIOTES

Votre chaine d'actualité

Kasaï : Les députés provinciaux dénoncent la situation chaotique de la province.

Gouvernorat Kasai

Gouvernorat Kasai

Dans une déclaration politique rendue publique le samedi 19/12/2020 à Tshikapa, un groupe des députés provinciaux dénoncent avoir examiné « en profondeur et sans complaisance la situation cruciale et dramatique du fonctionnement des institutions provinciales caractérisé par les graves violations des dispositions constitutionnelles et réglementaires par ses animateurs ».

Ces derniers déplorent l’absence prolongée du gouverneur Pieme qui se trouve à Kinshasa depuis près de deux mois sans motif valable, ils notent particulièrement la violation des dispositions réglementaires en matière de la publication de l’édit budgétaire de la province pour l’exercice 2021 :

« (…) dénonçons la transmission frauduleuse par l’honorable président du projet de l’édit budgétaire exercice 2021 au gouvernement provincial et ce, sans qu’il soit adopté par l’assemblée plénière, ce qui constitue l’infraction de faux et usage de faux commise par un haut fonctionnaire de l’État en violation de l’article 9 de notre règlement intérieur » lit-on.

Avant de poursuivre :

« (…) dénonçons la publication d’un faux édit budgétaire exercice 2021 par le gouverneur intérimaire sans qu’il soit préalablement adopté par l’assemblée plénière de l’assemblée provinciale, le seul organe compétent en la matière ».

D’autre part, la déclaration des députés provinciaux du Kasaï fait état de l’existence de deux versions du règlement intérieur à la suite de la falsification unilatérale de l’article 23 de ce même règlement par le bureau de l’assemblée provinciale, la suspension délibérée des travaux de la session de septembre par le président de l’assemblée provinciale, la délivrance intempestive des feuilles de route aux membres du bureau pendant la session rendant ainsi difficile le fonctionnement de l’organe délibérant incapable de siéger à cause du quorum du bureau en violation de l’article 32 du règlement intérieur.

En conséquence, les députés signataires (UDPS, PALU et PPRD) prennent à témoin la population congolaise en général et celle du Kasaï en particulier en mettant en garde les responsables des institutions provinciales et promettent des actions parlementaires et judiciaires pour le faux et usage de faux.

Rédaction ilebonews.com