24.5 C
Kinshasa,cd
lundi, août 17, 2020
Accueil Emission Politique RDC Le FCC mise sur des instruments de coopération internationale pour venir à...

Le FCC mise sur des instruments de coopération internationale pour venir à bout du terrorisme

0
58
Le Front Commun pour le Congo, FCC, accorde une place importante à la coopération internationale pour structurer les efforts de recherche de paix et venir à bout de l’ennemi. Le porte-parole du FCC, Alain-André Atundu Liongo, l’a indiqué lors de son point de presse de lundi 06 janvier à Kinshasa.

Le Front Commun pour le Congo a mis l’accent sur la nécessité de venir à bout des terroristes opérant dans la région, et, précisément, dans la partie-Est de la République démocratique du Congo. Des solutions efficaces sont avancées à cet effet.

La menace terroriste restant omniprésente, le porte-parole de la plateforme politique pense plutôt à un enjeu de taille à savoir, l’indispensable renforcement de la coopération internationale.

Dans le même ordre d’idées, d’aucuns ont aussi estimé qu’aucun pays n’est immunisé ni protégé contre la menace et les horreurs du terrorisme. Cette question doit être abordée tant du point de vue régional qu’international et implique une coopération tous azimuts.

Des mêmes sources, l’on rappelle que la communauté internationale a eu à travailler depuis des décennies pour l’éradication du terrorisme mais ce fléau se poursuit dans des formes toujours plus brutales en exploitant les divisions ethniques et religieuses.

D’où la nécessité de se concentrer les perceptions fallacieuses dont on souffre et espérer que des outils juridiques adaptés permettront de faire cesser ces tueries.

Dans ce cadre, André Atundu a indiqué que c’est dans la mesure où l’idéologie djihadiste dépasse la cadre du Congo et mérite d’être intégrée dans la lutte universelle des Etats pour la paix dans le monde.

Atundu Liongo a posé deux postulats indispensables à la libération des populations du Kivu et de l’Ituri victimes des tueries récurrentes dans la région. Par ce sermon, il a trouvé des mots justes pour tordre le cou à ceux qui professent sur l’accumulation de frictions entre les deux partenaires, cette coalition qui est à présent au pouvoir.

A en croire ACP, Atundu Liongo a soutenu que sa plate-forme n’empêche pas le Président Félix-Antoine Tshisekedi de mener ses objectifs. Ce sont des exigences de la gouvernance démocratique qui s’impose aux uns et aux autres, à savoir le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et ses partenaires du FCC pour mener à bien leurs programmes communs autour de la souveraineté nationale, du social de la population et du développement socio économique du pays.

André Alain Atundu a affirmé que la coalition FCC-CACH est et reste jusqu’à présent la seule voie capable d’écarter le spectre des guerres et la préjudiciable fragmentation des forces politiques afin d’assurer le progrès social et économique.

Il a exhorté tous les membres du FCC à soutenir l’action politique de la coalition dans la gouvernance du pays en cette période où leurs ennemis ne rêvent que de détruire cette coalition porteuse pour avoir l’occasion d’exploiter impunément le Peuple congolais et les richesses du pays.

EL SENATOR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plait entrez votre commentaire !
S'il vous plait entrez votre nom ici