Lubumbashi: Grogne des agents nouvelles unités de la DGI/Katanga

0
21

Les agents de la Direction Générale des Impôts (DGI/Katanga), principalement les nouvelles unités (NU) non prise en charge par la Direction Générale des Impôts Kinshasa, dénoncent ce qu’ils qualifient de « tribales », les nouvelles affectations des agents opérées par le directeur général intérimaire NGOY Yav N’ZAM.

Dans la déclaration faite le mardi 12 octobre, au bureau de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, les agents DGI/Katanga nouvelles unités évoquent plusieurs injustices dont ils sont victimes et reclament, entre autres, les affectations, la prime, le salaire ainsi que d’autres avantages liés à un agent de la DGI/Katanga.

D’après leur délégué, Mugalu Sungura Célestin, contacté par POLITICO.CD, il se dit être indigné en rapport avec cette injustice.

« Nous sommes des nouvelles unités de la DGI/Katanga, certains ont déjà presté plus de dix ans, sans prise en charge, ni prime, ni avantage de la part de cette institution de l’Etat ».

Et de réaffirmer que: « Ça fait des années que nous sommes là, sans être pris en charge. Or,  sur la liste des 14 agents porteurs de notification d’affectation à la DGI/Katanga venue de Kinshasa, il y a les noms des personnes connues de la ville qui ont du travail dans les supermarchés, pendant que, ceux qui ont plus de dix ans de prestations n’ont pas été repris sur ce listing. »

Il sied de signaler que dans sa note de service numéro 01/0565/DGI/DG/DRH/ANG/2020 du 17 février 2020, le directeur général de la DGI à l’intérim, Ngoy Yav N’ZAM, adressée au Directeur Chef de service des ressources humaines et son collègue de la direction provinciales des impôts du Katanga, leur avait demandé l’admission des 14 personnes sous « Statuts d’agents de la direction générale des impôts » province du Katanga.

EL SENATOR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plait entrez votre commentaire !
S'il vous plait entrez votre nom ici