LA BASE DES PATRIOTES

Votre chaine d'actualité

RDC/EPST : Quelques écoles fonctionnent en clandestinité à travers la république(enquête).

EP MAKASU/ILEBO

EP MAKASU/ILEBO

EPST : Quelques écoles privées de la ville province de Kinshasa et dans d’autres provinces fonctionnent en clandestinité (Enquête).

Fermées depuis le 18 décembre par le président Félix Tshisekedi pour lutter contre la deuxième vague du Coronavirus plus incisive que la première, les écoles primaires et secondaires continuent à fonctionner dans la clandestinité.  Les élèves étudient par rotation pour ne pas attirer l’attention des autorités. Comme stratégie adoptée, il est strictement interdit de porter l’uniforme traditionnel bleu et blanc. Pas de cartable non plus. Les effets scolaires sont enfouis dans des sachets communément appelés « Market ». Et les enseignants sont présents à leurs postes. Ceci se passe dans la capitale Kinshasa.

Au quartier Yolo-Nord, dans la commune de Kalamu, une école privée de renom encourage cette pratique. De même qu’une autre à Lemba, non loin de la maison communale. Dans la municipalité de Bandalungwa, à quelques mètres de l’Eglise du Pasteur Patrice Ngoy Musoko, des élèves ont repris les cours après la Noël et le 1er janvier 2021. Cette pratique est courante dans plusieurs autres écoles privées de la commune de la Gombe selon certaines sources.

Dans la province du Kasaï précisément dans le territoire d’Ilebo, une école secondaire catholique de référence utilise les mêmes pratiques que celles des écoles précitées de Kinshasa. Nous nous demandons si le mot d’ordre du président Tshisekedi ne dit rien.

Rédaction Ilebonews