LA BASE DES PATRIOTES

Votre chaine d'actualité

RDC: La coordination de la jeunesse inter communautaire plaide pour la réddition de tous les groupes armés locaux à l’Est

Après la signature d’un accord de paix le 28 février dernier à Bunia entre le gouvernement central de la République Démocratique du Congo et le groupe armé FRPI qui opérait en Ituri pendant près de 20 ans, la coordination nationale de la Jeunesse intercommunautaire lance un appel aux autorités congolaises de faire le méme pour les autres groupes actifs dans l’Est de la RDC.

Le Président de cette structure est revenu sur la sortie médiatique du groupe armé Nduma diffence of Congo Rénové NDC-R de Guidon annonçant la volonté de quitter la brousse mais avec une condition, celle de mettre fin au phénomène FDLR et autres groupes armés étrangers à l’Est de la RDC.

« La Coordination Nationale de la Jeunesse Intercommunautaire de la RDC, félicite la signature de l’accord entre le Gouvernement Congolais et le Groupe Armé FRPI en Ituri qui est une bonne chose pour la consolidation de la paix dans notre bon Pays. La CNJIC-RDC demande au Gouvernement de faire aussi la même chose au Nord et Sud-Kivu pour permettre à d’autres Groupes Armés de participer au processus de paix, » a declaré Benjamin MISHIKI, Président National de la jeunesse intercommunautaire en RDC à juste-infos.net

Signalons que les groupes armés locaux opèrent dans l’Est du pays depuis près de 5 ans. Une situation qui déstabilise les habitants.

Dans la province de l’Ituri la milice CADECO monte en puissance et enregistre plus de 50 morts à l’espace de 5 jours dans le territoire de Djugu selon la société civile de cette partie du pays.

Yvonne Kapinga