LA BASE DES PATRIOTES

Votre chaine d'actualité

RDC/NATION: LE CARDINAL FRIDOLIN AMBONGO PRESENTE SES VOEUX LES MEILLEURS AUX FIDELES DE L’EGLISE CATHOLIQUE

Son éminence Fridolin Ambongo en sa qualité du numéro 1 de l’église catholique au Congo, s’est adressé ce mercredi 25 décembre aux diocésains et diocésaines, frères et soeurs dans le seigneur à l’occasion de fêtes de fin d’année et à l’aube du nouvel an qui pointé à l’horizon.

D’un air serein , le cardinal a débuté son adresse par une rétrospective de ce qu’a été l’année 2019, une année de cheminement collectif, de partage de joies et peines, tout en s’assurant mutuellement soutien et réconfort dans les épreuves et les réussites.

Fridolin Ambongo a ému le souhait de commencer cette nouvelle année avec des bases nouvelles données par la fête de Noël,
Il a par la suite rappelé c’est qu’était Noël pour les chrétiens, <<c’est un grand événement Noël pour notre humanité, un Dieu qui se fait homme, pour être proche de nous, c’est une réponse contrainte de Dieu aux cris des détresses qui montent sans cesse vers lui, car Dieu restera jamais indifférent ni insensible à la situation humiliante, déshumanisante des êtres humains qui crient vers lui.>>

Le numéro 1 de l’église catholique Congolaise a salué les avancés observés ci et là malgré les avancés à parcourir.
Il a aussi reconnu que la situation sociale des Congolais est préoccupante notamment la persistance de la misère qui reste toujours croissante.

L’Est est la partie la plus touchée suite notamment à la maladie à virus Ebola des tuéries ignobles et des massacres dans les villes de Beni, Butembo et sur le plateau de fizi.

Le cardinal est revenu sur les dégâts dûs aux catastrophes naturelles dans quelques provinces telles que Kinshasa, Nord et Sud-Ubangui, l’insécurité urbaine toujours croissante et les cries des toutes ses personnes parviennent à Dieu et il compatit

Son éminence Fridolin Ambongo a achevé son adresse par l’encouragement des acteurs politiques quelques soient leurs divergences à se dépasser, à se surpasser, pour oeuvrer ensemble à la promotion du bien être de tous les congolais, il les exhortent de ne pas prendre plaisir à la souffrance de la population.

GRACE MAKANI